Page

Search This Blog

Mot du Directeur Général, Professeur Florimond NYAMOGA KABANDA



Les sciences humaines sont d'un apport appréciable, dans la recherche des solutions aux problèmes institutionnels, économiques et sociaux, qui assaillent la société congolaise. Elles constituent, de surcroît, un soubassement aux actions de développement national où l'homme est le principal acteur comme il est la finalité dans cette quête permanente du bien-être commun.

Il nous a été donné la lourde mission de redorer le blason terni du Centre de Recherche en Sciences Humaines, CRESH en sigle. 

La réussite de cette mission passe par l’atteinte d’un certain nombre d’objectifs. Nous nous réjouissons des moyens mis à notre disposition par le ministère de tutelle pour nous permettre de commencer le travail.

Dans le cadre de la révolution de la modernité prônée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Joseph KABILA, à qui nous rendons nos hommages les plus déférents, nous avons d’abord consacré ces moyens nous alloués à la réhabilitation des infrastructures afin d’avoir un cadre propice au travail. 

La réhabilitation des bureaux, de la bibliothèque et de la salle des chercheurs, l’informatisation du Centre en le dotant d'équipements informatiques, la création du site internet du  Centre ont été parmi nos priorités.

Nous comptons travailler main dans la main avec tous les agents. Nous allons assainir le fichier du personnel afin que chaque agent puisse se retrouver à la place qu’il lui faut  et éliminer dans la mesure du possible les agents fictifs de la liste de notre personnel. 

Notre combat sera aussi celui d'obtenir l'uniformisation des salaires des agents du CRESH avec ceux des agents de l'Enseignement Supérieur. 

Nous sommes conscients que la tâche n’est pas moindre, la recherche scientifique étant une responsabilité, celle de former, de transmettre et de transformer. Mais nous vous promettons de respecter les recommandations du Ministère de tutelle et de tout mettre en œuvre pour mériter la confiance placée en nous.